• Y a t-il des gens heureux?

    Y 'a t-il des gens heureux sur blogland?


    C'est sur le bonheur ne fait pas "vendre", les gens heureux n'ont pas d'histoire parait il... c'est vrai que lorsque je parcours les univers de personne qui parle de la naissance du petit dernier ou de la derniere recette de tarte tatin, ça n'a pas l'air de faire vibrer les foules et fleurir les commentaires.


    Alors que le malheur... il y a le cul aussi, mais ça c'est hors compétition. Le malheur ai je remarqué ça fait recette. Le nombre de blogs de jeunes gens suicidaires et/ou anorexiques, de personnes maltraitées, déprimées, ça pourrait être désespérant. Mais pas du tout. Chaque jour on y va de son petit commentaire :


    " pauvre toi, je compatis, je te comprends, ça ira mieux un autre jour, moi aussi tu sais j'ai subis ça"


    Pour certain parler de son chagrin ou de son malheur, c'est un exutoire, une manière de vivre ou de survivre ! Mais ne faudrait il pas faire attention de ne pas se complaire à jouer la victime? Difficile surement de ne pas franchir celle limite si fragile. Difficile de s'empecher de tirer sur la crode affective ! "on ne me comprend pas" ou "je suis trop malheureux je pars" avec entre les lignes " dites moi que vous m'aimez, dites moi de rester" (le nombre de personne que j'ai vu faire cela est impressionnant) Alors tous ensemble, nous supplions de rester. Et oui , il nous faut notre dose de malheur quotidien non? Sinon comment se rendrait on compte que l'on est heureux?


  • Commentaires

    1
    Mardi 28 Novembre 2006 à 11:24
    Voilà...
    ...une réflexion qui a le mérite d'être juste car réaliste ! Bonjour Lum
    2
    Mardi 28 Novembre 2006 à 11:59
    Les trains qui n'arrivent pas à l'heure
    sont toujours plus intéressants que les autres, non? Moi j'crois aut'chose: c'est pas une question de bonheur (celui des aut', on s'en tape le coquillard, franchement) c'est une question de solitude. Donc de lien social.
    3
    Mardi 28 Novembre 2006 à 12:09
    d'accord avec Tschok
    et la popularité qu'on peut avoir sur Blogg aussi, alors quand on se sent un peu abandonné, on fait sa petite scène, on a plein de commentaires et ça repart... jusqu'à la prochaine fois !
    4
    Mardi 28 Novembre 2006 à 13:46
    Bravo pour ce post
    C'est une question que je me suis posée aussi. Perso, je ne connais qu'une personne vraiment épanouie sur Bloggland, pour les autres, soit je ne les connais pas assez pour le savoir à coup sûr, soit il y a une solitude, de vieilles blessures ou des problèmes divers... Bise LDO.
    5
    Mardi 28 Novembre 2006 à 14:49
    et voilà
    je suis un névrosé , je l'avoue , ma solitude est telle que je cherche toujours Mirza ......
    6
    Mardi 28 Novembre 2006 à 15:17
    c sur
    que ces gens "malheureux" sont plutôt isolés dans leur vraie vie, peut-être rechercher cette attention de la part des autres sur le net c'est une manière de compenser... mais en tout cas je suis daccor avec ce post
    7
    Mardi 28 Novembre 2006 à 17:46
    bonjour Stell
    comment vas tu?
    8
    Mardi 28 Novembre 2006 à 17:47
    oui tschok
    il y a surement un probleme de solitude. On essaye de la rompre en discutant en faisant part de ses états d'âme. Mais parler derriere un clavier n'est ce pas s'enfoncer dans sa solitude?
    9
    Mardi 28 Novembre 2006 à 17:49
    je comprends
    inno, on essaye de compenses ses peines comme on peut
    10
    Mardi 28 Novembre 2006 à 17:52
    bonsoir french
    je crois que c'est sutout cela qui m'a frappé cette accumulation de peines diverses un peu partout
    11
    Mardi 28 Novembre 2006 à 17:53
    bah ce n'est pas grave
    charmi, je crois que tout le monde a une nevrose plus ou moins grande ..Sourire et j'espere que tu trouveras Mirza ;)
    12
    Mardi 28 Novembre 2006 à 19:36
    Bonsoir
    à toi lumière des ombres. Bloggland n'est-il pas le microcosme virtuel de nos mondes réels ?
    13
    Mardi 28 Novembre 2006 à 21:00
    Là sérieusement, en ce moment
    je suis heureux... Et il m'arrive encore de passer sur blogland. Mais, je comprend tes interrogations.
    14
    Mardi 28 Novembre 2006 à 22:53
    "Emmenez-moi au bout de la Terre ..."
    Paradoxalement, les séjours en Somalie, Tanzanie, Bangladesh, Gibraltar, ... ne font pas recette. Le "malheur" d'ici ne vaudrait-il pas celui d'ailleurs ?
    15
    Mercredi 29 Novembre 2006 à 10:21
    je le pense aussi
    Against ! mais je crois surtout que je ne pensais pas qu'il y eut tant de gens malheureux et / ou qui se complaisent ou en joue
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :