• Mon coeur est en lambeaux
    En train de tomber en poussières
    S'il te plait n'éteins pas la lumière
    Ne piètine pas mon coeur bléssé

    Peut on recontruire avec de la poussière et des larmes ?


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Les poissons ne pleurent pas
    Ou alors ça ne se voit pas
    Peut-être nagent-ils dans leurs larmes?
    C'est un chagrin qui a du charme

    Ca s'ignore comment la tristesse?
    Comment cacher ce qui nous blesse?
    A ceux qui demandent si ça va
    On peut pas répondre ça va pas

    Et personne ne sait consoler
    Un vague à l'âme trop singulier
    Ils vous répondent ça va passer
    Mais moi je sais que ça va rester!

    Pleurer... en silence
    Quand l'orgueil s'en mêlent
    Faut que je reste belle
    On me regarde

    Alors j'aurai mal en silence
    Et je crierai sans faire de bruit
    Il faut que je rie il faut que je danse
    Je voudrais pas que ma douleur s'ennuie

    Et personne ne sait consoler
    Un vague à l'âme trop singulier
    Ils vous répondent ça va passer
    Mais moi je sais que ça va rester!

    Pleurer... en silence
    Quand l'orgueil s'en mêlent
    Faut que je reste belle
    On me regarde

    Les poissons ne pleurent pas
    Ou alors ça ne se voit pas
    Peut-être nagent ils dans leurs larmes?
    C'est un chagrin qui a du charme


    4 commentaires
  • Quand je suis arrivée ce matin à Paris 
    Le ciel était bien gris
    Sans reflet, sans nuances
    une couleur brute et rance.
    Je suis montée dans le bus d'un bond
    En imaginant rentrer à la maison.
    Mais ce n'était qu'illusions
    Je rêvais d'évasion
    J'ai pensé, à toi, à Vous
    Et c'est venu tout d'un coup.
    Du bleu et du vert d'abord
    Et un liseré d'or.
    Et du gris et du rose
    Celui qui donne vie aux choses.
    Et encore du noir et du rouge
    Qui vibre et qui bouge.
    Du jaune, du orange du violet
    Qui rend beau ce qui est laid.
    Le gris noir du ciel est devenu tourterelle
    Le voile pesant qui m'etouffait
    Qui me faisait voir le monde noir et laid
    Ce voile qui rendait fantomatique ma vie
    C'est toi qui l'a rendu à la nuit.
    Tu m'as rendu ma liberté
    Celui de choisir d'être aimée
    J'ai retrouvé les couleurs de ma vie
    J'ai retrouvé l'amour de ma vie


    votre commentaire
  • J'ai rêvé d'une main qui se pose sur moi...



    Une main qui ne se retire pas quand je sursaute méfiante ou inquiète
    Une main qui sache me retenir quand parfois je m'égare...
    Une main qui me reçoit quand moi je me donne...
    Une main qui se sente responsable de ce qu'elle apprivoise...
    Une main qui sache donner autant que recevoir...
    Une main qui donne autant qu'elle exige...
    Une main qui comprenne et mes peurs et mes faiblesses et mes pudeurs
    Une main qui m'apprenne à les dépasser sans jamais se moquer...
    Une main qui sache me caresser, me rassurer et m'attacher...
    Une main qui soit aussi tendre que ferme...
    Une main qui console quand mes cauchemars me hantent
    Une main qui puisse me protéger, me guider, m'éduquer...
    Une main qui ne compare pas et accepte mes défauts...
    Une main qui me tienne quand j'ai peur de tomber...
    Une main qui assume ses actes, ses mots et ses pensées...
    Une main qui avoue ses faiblesses et me montre ses forces...
    Une main qui soit juste en toute circonstance, et maître d'elle-même...
    Une main que je puisse mordiller quand j'ai envie de jouer...
    Une main que je puisse lécher pour la remercier...
    Une main que je puisse embrasser pour la réconforter...
    Une main que je sente sur moi pour pouvoir m'incliner...

     


    Et cette main là... c'est la Votre...


    2 commentaires