• Corps à corps...

     


    Ainsi jetés l'un devers l'autre
    Le lit de l'amour grand ouvert
    Des doigts des lèvres délivrant
    Des incendies de céréales
    Des oasis des trouées d'or
    Des nids dans la nuit de nos corps


    Ainsi roulés de vague en vague
    Parmi les planètes du sang
    Dérivant à l'envers du temps
    Nageurs remontant vers les sources
    Nous allons naître corps à corps
    De l'eau des neiges du néant


    Ainsi l'un de l'autre affolés
    À nous respirer nous résoudre
    À nous découdre fil à fil
    La nudité jusqu'à la trame.
    Tu m'engloutis dans ton soleil
    Je crève en toi l'oeil de la mort


    Ainsi basculés sans mémoire
    Dans cette lumière animale
    Le lait du monde cogne en moi
    Des rosées de toi s'évaporent
    Nous abordons des aubes d'îles
    Où brûle un grain d'éternité


    Jean Vasca


  • Commentaires

    1
    BLack pearl
    Samedi 2 Décembre 2006 à 18:55
    texte
    que je ne connais agreable à lire
    2
    Samedi 2 Décembre 2006 à 19:20
    joli texte
    Ldo
    3
    Samedi 2 Décembre 2006 à 20:50
    salut black
    je decouvre egalement
    4
    Samedi 2 Décembre 2006 à 20:50
    bonsoir
    poupetterose
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :